qui somme nous 2 PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 08 Août 2010 08:18
Qui somme-nous ?
marche j cliente

Qui somme-nous ?

Depuis des generations nous somme des maraîchers !

Nous cultivons des légumes.

La seule image que vous ayez de nous se limite la plupart du temps à nos étals sur les marchés. Pourtant cela ne représente qu’une infime partie de nos activités.

Car derrière cet étal se cache une logistique très importante pour produire en permanence les produits qui vous sont proposés sans interruption tout au long de l’année. Cela est le résultat de nombreux efforts et de connaissances acquises au fil des générations.

Mais aujourd’hui où en sommes-nous ?

Les bâtiments de notre exploitation sont situés 48 route de grenet 42170 St Just St Rambert , mais nous cultivons des parcelles disséminées sur toute la commune.nous cultivons 5500 mertes carre de serre et 4Ha de culture de légumes de plain champ

Ou trouvé nos légumes

Tous les légumes que nous mettons en vente sont issus de notre exportation

Nous commercialisons directement notre propre production

Pour acheter nos légumes

Nous somme présent sur les marché

Mardi, jeudi,samedi matin a Firminy place du marche vers la bourse du travail

Samedi matin place Jacquard ST Etienne en face de la pharmacie

Vendredi st bonnet le château à la belle saison

vous pouvez aussi commande par Internet sur ce site a la rubrique vente

Dans cette hypothèse il vous faudra récupérer votre commande sur lieu de production

N° 48 route de grenet

ST Just ST Rambert 42170

Ou sur les marchés ou nous somme présent

pour commandé en ligne sur le site

pour commande sur le site cliquez sur cette lingne

Nos atouts

- Des produits de saison (donc moins traités car ils poussent naturellement en cette saison et n’ont pas fait des kilomètres de route, donc pas de rejet de CO2 inutile.) qui, du fait de la proximité des foyers de consommation gardent toute leur fraîcheur et leurs vitamines Nos cultures sont très diversifiés, par conséquent les mêmes produits ne reviennent que très rarement sur la même parcelle, ce qui évite le déséquilibre naturel et donc réduit les interventions chimiques. (Cela ressemble plus aux cultures qui poussent spontanément à l’état naturel).

- La vente en circuit très court ; la production répondant au mieux aux attentes de nos clients. Vous êtes en contact direct avec le responsable des produits

mis sur le marché. On peut répondre à toutes vos inquiétudes

et on est (commerce oblige) à l’écoute de toutes vos attentes pour nous tourner ensemble vers l’avenir en préservant l’intérêt du consommateur tout en respectant le producteur.

 

- L’argent que vous dépensez pour vos légumes va directement au producteur et cela sert à faire marcher l’économie locale car nos exploitations ont besoin de main d’œuvre, d’équipement en matériel, d’entretien, de réparations, tout cela contribue à garder des emplois au pays.

 

Nos points faibles

 

- Le climat très continental de notre région limite nos cultures qui souffrent souvent des aléas climatiques.

· Production en dents de scie essentiellement l’été et l’automne.

· Nos productions sont très peu diversifiées en sortie d’hiver (de février à fin mai)

voir calendrier de productions

calendrier sur site

 

- Nos produits sont parfois plus chers qu’en grande surface, car mêmes’il n’y a pas d’intermédiaire, nous produisons en petites quantités qui ne peuvent être mécanisées et consomment plus de main d’œuvre.

 

Nos produits n’ont pas toujours une présentation irréprochable et standard comme dans les autre point de vente (carotte fourchue, tomate bosselée il arrive

que nos salade ne soit parfetement indeme de pucerons…

Nos perspectives d’avenir

 

Même si nous ne somme pas en culture bio, étant maraîchers depuis des générations nous avons su garder une agriculture traditionnelle à la dimension humaine.

 

Nous sommes aussi à la pointe des nouvelles technologies qui nous permettent de produire avec le moins possible de ces produits chimiques,nocifs à la santé des consommateurs et de leurs utilisateurs et qui créent un déséquilibre dans la nature

(déséquilibre parfois irréversible et dont on perd souvent le contrôle sur le long terme).

· Pose de plastiques noirs perforés sur les salades de serre,et courgettte en pein champ pour éviter le désherbage chimique et limiter les pourritures dues à l’humidité hivernale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Binage mécanique pour détruire les adventives, sur les cultures de plein champ repiquées.

Et très souvent une déserbage manuelle est effectuer

Désinfection solaire, surtout en serre (voir photos) les températures dusol peuvent rester plusieurs jours au dessus de 40° ce qui neutralise toutes les graines d’herbe et les champignons pathogènes.

Cultures équiper de goutteur irrigation locale dit<< gouttes a gouttes>> cela permet d’économiser l’eau tout en gardent le feuillage sec donc réduis les risque de maladies du feuillage dut a l’humidité donc évité les traitements chimiques

Pour éviter de traite chimiquement nous posons du filme plastique dit filme-bio

Sur culture de choux,carotte ,rave ,radis au printemps

Et rave, navet,radis noire à l’automne

Cette bâche a pour bute de rendre inaccessible aux mouches les cultures

elles ne peuvent pondre leurs larves sur les plantes cultivées et l’on évite ainsi les dégâts du aux larves de ses mouches

pour plus de rensaignement sur cette metode cliqer ici

 

- Mais là où nous somme à la pointe et l’avant garde c’est dans le domaine de la lutte intégrée, sur nos cultures de tomates, poivrons, aubergines et concombres

. Cela consiste à introduire des insectes prédateurs qui se nourrissent des pucerons et autres insectes nuisibles à nos cultures.

Cette méthode est porteuse de beaucoup d’espoirs et d’avenir car elle permet de supprimer la plus pares de insecticide et instaure un écosystème équilibrée dans nos cultures qui peu avec le temps se reproduire spontanément et propagé dans les cultures voisine(voir plus de détails).

Mise à jour le Jeudi, 10 Mars 2011 09:40